Par quel biais s’initier aux gestes qui sauvent ?

Une personne formée au secourisme est capable d’agir de façon appropriée en attendant l’arrivée des secours. Elle pourra évaluer l’état des victimes, offrir les premiers soins et sécuriser la zone du sinistre. C’est un acte citoyen responsable contribuant grandement à la sécurité civile. Pour tout âge, différents types de formation sont disponibles afin de s’initier aux premiers gestes qui sauvent.

Secourisme: s’initier en milieu scolaire

Un décret interministériel a été voté en janvier 2016 pour déterminer les bases des connaissances et compétences que tous les apprenants doivent acquérir durant leur scolarité obligatoire. La formation premiers secours fait partie des bases qu’un élève doit acquérir. Cette formation s’adapte au développement de l’élève. Elle se fait progressivement et se déroule durant toute sa scolarité. L’objectif est d’améliorer la connaissance sur les risques majeurs, les mesures de protections et de préventions. L’apprenant développera des capacités de réaction dans la survenue d’une crise ou des cas de la vie quotidienne.

Secourisme: se former en grand public

Ce type de formation est ouvert à tout le monde et fait partie du dispositif de sécurité civile. L’initiation aux Premiers Secours notamment (2) est une formation qui dure deux heures. C’est l’équivalent du GQS, ou Gestes Qui Sauvent, enseignée dans les établissements scolaires. Elle apprend à identifier les situations de crise, les numéros d’urgences et les gestes essentiels. Il y a aussi le PSC1 ou Prévention et Secours Civique de niveau 1. Cette dernière durant sept heures est accessible à partir de l’âge de dix ans. Elle enseigne comment porter assistance à une personne en accomplissant les gestes élémentaires de secours. Elle nécessite une autorisation parentale pour les mineurs. À la fin de la formation, un certificat de compétences citoyenne de sécurité civile est délivré et dont le caractère obligatoire s’applique aux métiers d’animation et d’encadrement sportif.

Secourisme: l’aborder en équipe

Une formation prodiguée en équipe comprend deux niveaux. D’abord, les Premiers Secours en Equipe de niveau un (PSE1) qui octroie le titre de secouriste pouvant intervenir seul ou en équipe. L’apprenant est sanctionné par un certificat nécessaire à la validation de certains brevets d’Etat. Ayant une durée de trente-cinq heures, la formation est prodiguée à partir de l’âge de seize ans avec une autorisation parentale requise pour les mineurs. Ensuite, les Premiers Secours en Equipe de niveau deux (PSE2) permettant aux initiés d’être des équipiers secouristes aptes à porter secours sur les plans humain et technique. Une fois formée, la personne peut agir seule ou en équipe, avec ou sans matériel et ainsi apporter un complément de services publics de secours. Ce deuxième niveau, d’une durée de vingt-huit heures, est réservé aux titulaires du PSC1. Toutefois l’auto formation est possible grâce aux ouvrages traitant le sujet des premiers secours. Mais la pratique est primordiale. D’ailleurs, un secouriste déjà titulaire de certificat doit maintenir ses connaissances et ses compétences à jour. Pour cela des sessions de formation continue se fait tous les ans, dure six heures et permet d’exercer ses fonctions.

Comment utiliser un extincteur en cas d’incendie ?
Prévention routière : comment réagir sur les lieux d’un accident ?