L’immersive learning : simple tendance ou véritable révolution pédagogique ?

Tout a commencé avec les jeux vidéo et cette insatiable quête de réalisme et d’immersion pour toujours plus de sensation. Une nouvelle étape a été franchie avec l’arrivée de la réalité virtuelle, plus connue sous le terme VR qui signifie « virtual reality ». En parallèle avec la réalité augmentée, ces technologies ont permis de briser la frontière entre le réel et le virtuel. Une prouesse qui a très vite conquis le monde professionnel et qui commence aussi à investir le secteur du digital learning.

La réalité virtuelle en tant qu’outil pédagogique

Cette approche existe depuis des années, mais n’était réservée qu’à une poignée d’entreprises ou encore à l’armée. Il fallait en effet disposer des ressources importantes que ce soit technique ou logistique pour en bénéficier. On peut par exemple prendre le cas de l’aviation et de ses simulateurs de vol. Mais cela est désormais de l’histoire ancienne grâce aux nouvelles technologies et notamment avec la démocratisation de la réalité virtuelle qui a lancé la révolution de l’immersive learning. Plus accessible et plus simple à déployer, ce formidable outil pédagogique priorise la pratique à la théorie. Un concept qui est détaillé dans le guide de l’immersive learning.

Quand l’apprenant devient acteur

Cette nouvelle approche met fin aux longues et lassantes cours théorique qui s’apparente désormais à de simples briefings. Dans ce sens, les apprenants reçoivent les instructions avant de passer à la vraie formation où ils seront de véritables acteurs. L’immersive learning consiste en effet à plonger le sujet dans une situation similaire à son environnement professionnel afin de lui faire subir divers scénarios auxquels il pourrait faire face en condition réelle. Il s’agit donc d’expérimenter et de mémoriser au lieu de tout simplement prendre des notes et ne retenir qu’in infime partie de ce que l’on a écrit. Cet apprentissage ludique stimule plus efficacement le cerveau et motive le sujet concerné ce qui explique son succès.

Une aubaine pour les entreprises

Au de-là de son efficacité, l’apprentissage immersif présente de nombreux avantages pour les entreprises. On notera donc un gain de temps précieux, car une séance de formation en VR équivaut à des formations théoriques qui peuvent s’étendre sur plusieurs jours. Dans le cas d’un recrutement, il sera donc plus simple de faire passer des tests aux postulants. Mieux encore, les qualifiés seront opérationnels en un rien de temps. Côté budget, l’entreprise n’aura plus à investir de l’argent pour des pratiques sur terrain. Cela concerne diverses dépenses comme le transport, les dispositifs de sécurité ou encore les équipements.

Immersive learning : Les bonnes raisons d’y succomber